Les hommes des Roseaux - Jose Nicolas - Photographe Auteur
        
Les hommes des Roseaux
LES HOMMES qui récoltent les roseaux ont un nom en Camargue : sagneurs. Dans le milieu complexe et fragile de la marais, comme ils disent, au féminin, ils travaillent un espace que les amoureux de la nature considèrent comme un sanctuaire, ces immenses roselières où s’abritent des oiseaux rares. Ce reportage raconte un métier très ancien dans un milieu disputé. Car sagneurs, chasseurs, gardians et riziculteurs ne voient pas d’un même œil l’avenir du delta. Lieu d’une bataille immémoriale entre eaux douces et eaux salées, entre tenants de l’assèchement et défenseurs du marais, la Camargue a été reconnue réserve de biosphère en 1977, à une époque où le métier de sagneur agonisait. Sauvés par l’essor de la construction écologique, des hommes continuent de récolter le roseau dont on fait des pergolas, des claies protectrices, des toits pour les cabanes de gardians, les chaumières aux Pays-Bas ou en Brière. Ce sujet raconte la vie qu’ils mènent en petite Camargue, du côté de Gallician, leur capitale. Entre grand et Petit Rhône, étangs du Vaccarès, du Scamandre et du Charnier, il nous fait aussi parcourir un territoire où l’on ne vit pas comme ailleurs, l’eau étant tout à la fois une menace et un trésor.
Colette Gouvion
JN978642 Galician, récolte de la sagne (roseaux) pendant l’hiver, Bernard Testud dernier sagneur à la main
Top